CHUTE DE CHEIKH BETHIO : Il risque la prison à perpétuité

 

Depuis qu’il a soutenu publiquement que c’est Serigne Saliou Mbacké qui lui a dicté son soutien à Wade lors de la Présidentielle 2012, Bethio Thioune enchaîne les déboires.

Soutien à Wade à la Présidentielle de 2012 : Au second tour de l’élection présidentielle de 2012, Cheikh Béthio Thioune fait une révélation du tonnerre qui a secoué la scène politique : «J’ai vu en rêve Serigne Saliou qui m’a dicté la voie à suivre : je vais réélire le Président Abdoulaye Wade.» Partout dans le pays, ses disciples se mettent à fabriquer des gourdins, sous son Ndigueul, pour faire gagner Wade par tous les moyens. A la proclamation des résultats au soir du 25 mars, Béthio Thioune perd lourdement son pari, car son candidat est battu à plate couture par Macky Sall. La cote de popularité de Béthio est en berne auprès de certains mourides qui ne lui pardonnent pas son «audace» d’associer le défunt Khalife général des mourides, Serigne Saliou Mbacké, à la chose politique…A ses prétentions d’élire Wade au second tour.

Dans le cercle des dignitaires mourides où l’on tolère de moins en moins ses «libertés», beaucoup soutiennent aussi que «Béthio ne peut s’autoriser autant de prétentions au nom de Serigne Saliou sans subir, un jour, un retour de bâton».

Mariage controversé avec sa 7e épouse : Contre toute attente, Béthio Thioune, 72 ans bien sonnés, profite d’une de ses soirées de «Thiant» pour afficher avec ostentation sa…septième épouse Adja Déthiè Pène, ingénieur informaticienne, âgée de 28 ans.  La famille de  la fille rue dans les brancards, l’accuse de l’avoir kidnappée. Sa maman, inconsolable, supplie le Cheikh de lui rendre sa fille «par la grâce de Serigne Saliou». En vain. Béthio reste de marbre. Le père de la fille, fonctionnaire international, se fend d’un message écrit pour dire que la bataille va se poursuivre…sur un autre terrain.

En bon stratège, soucieux de rétablir son image écornée par les accusations de la famille de sa septième épouse, Béthio s’efface pour laisser parler le cœur de sa nouvelle élue. «Je veux mourir auprès du Cheikh…», assène Adja Déthié Pène dans L’Obs. N’empêche, l’affaire fait un tollé et tache davantage l’image de Béthio.

Meurtre de deux disciples… : L’affaire aurait pu passer sous silence, si les éléments de la gendarmerie n’avaient pas pu fouiner et faire preuve de professionnalisme. S’appuyant sur les éléments de l’enquête, le procureur du tribunal régional de Thiès Ibrahima Diagne estime que des présomptions pèsent sur Cheikh Béthio Thioune. «La justice ne peut admettre ce type de comportement, pour ôter la vie à des citoyens, avec une violence inouïe et barbare», avoue le Procureur Diagne. Béthio Thioune, qui est devenu antipathique à beaucoup de croyants mourides, risque jusqu’à la prison à perpétuité. La mort de ses deux disciples, qui n’étaient partis que pour renouveler leur acte d’allégeance en leur guide, sont passés aujourd’hui de vie à trépas…Et Béthio n’y serait pas exempt de reproches, selon le Procureur.

Et si les dignitaires mourides avaient raison ?

Béthio, le péché de trop ?

De visu et in vivo, Cheikh Béthio Thioune, le chef des «Thiantacounes», a l’envergure pateline des bons vivants, alliée avec le phrasé mielleux des gourous. Béthio, raconteur d’histoires, est en train d’écrire, s’il n’y prend garde, les dernières phrases de son histoire avec le mouvement des «Thiantacounes». Ses derniers instants d’impunité, diraient ses millions de détracteurs. Le très singulier Béthio, aujourd’hui mêlé à une histoire de meurtre de deux de ses disciples, a été arrêté hier lundi, à Mbour et conduit à Thiès pour être présenté devant le Procureur. Il y a peu, c’était du domaine de l’impensable pour le sexagénaire au discours extravagant qui a …sept (7) épouses et s’autoproclame… «Serigne Saliou».

Physique rondouillard, voix caverneuse, cet homme de 72 ans, né officiellement en 1940 à Keur Samba Laobé, près de Mbour. Où, ironie du sort, Béthio Thioune a été arrêté par les éléments de la gendarmerie. Parler de la trajectoire atypique de Cheikh Béthio Thioune revient à convoquer le rituel païen au service du syncrétisme religieux. Le Cheikh, qui revendique un héritage spirituel du cinquième Khalife de la communauté mouride, est un épulon opposé à l’extrême à son guide, le vénéré feu Serigne Saliou Mbacké. Autant le fils de Bamba est secret dans toutes ses dimensions, autant le Cheikh des «Thiantacounes» se complaît dans des excès qui nourrissent sa sulfureuse odyssée.

Quand Serigne Saliou est un saint modèle de vertu, de simplicité et de piété, Béthio, lui, adore exubérance, démagogie, ambiance festive dans ses manifestations religieuses. L’on s’étonne souvent que cet homme qui ne se vêt que de boubous traditionnels ait été l’un des premiers administrateurs civils, l’un des premiers Sénégalais à réussir le concours très sélect de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam). L’homme connaît les rouages de l’administration pour avoir servi dans des localités comme Kaolack, Diourbel … Où il a laissé une réputation de saltimbanque, mais aussi d’un cadre excentrique, quoique rompu aux tâches administratives. C’est au cours de ses pérégrinations qu’il rencontra, un 17 avril selon lui, Serigne Saliou Mbacké, fils du fondateur des mourides, Cheikh Ahmadou Bamba. Une rencontre qui va chambouler sa vie. Et donner une bifurcation singulière à son destin.

En 1987, Serigne Saliou Mbacké le hisse au  rang de Cheikh (autorité religieuse de haut rang dans le clergé mouride). Et c’est sous le khalifat de son marabout que Béthio Thioune atteint la plénitude du titre de Cheikh. On lui attribue des parcelles importantes de terre à Touba, dans le quartier Dianatoul Mahwa, où il organise ses actions de grâce communément appelées «Thiant». Ses disciples viennent de tous les horizons, de toutes les catégories sociales pour assister à ses soirées de grâce où aucun excès n’est de trop pour satisfaire son bon vouloir. Un Cheikh, dont les discours jugés parfois excessifs, accompagnés des sons de tam-tam, agrémentent les soirées Thiants et où la ripaille et la bombance sont courues par les couches les plus défavorisées.

Il y a chez Béthio Thioune, une gouaille d’évangéliste repu et de prêcheur invétéré d’une certaine pensée de l’islam. Ne dit-il pas qu’il ne maîtrise rien du Coran ? N’organise-t-il pas des séances collectives de mariage où il se contente de citer sept fois le nom de Serigne Saliou pour unir ses disciples pour le meilleur et pour le pire ? Ne se laisse-t-il pas qualifier de «Yalla (Dieu)» par les «fous de Béthio» ? Béthio, spécialiste du «doukatt», est unique. Dans sa façon de faire et de dire.

Sous son physique imposant, il donne l’image d’un homme dont l’armure se craquelle rarement. Pourtant, au milieu de l’année 2009, un accident cardio-vasculaire (Avc) terrasse le guide des «Thiantacounes», suscitant inquiétudes et désarroi auprès de ses disciples dont certains sont des cadres supérieurs. Après de longs mois de convalescence en France, Béthio rentre triomphalement au pays. Au cours d’une de ses premières sorties, Cheikh Béthio Thioune rompt le silence sur sa maladie. «Je me suis absenté du Sénégal pendant plus d’une année pour raison de maladie qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. J’avais le cancer. C’est par la grâce de Serigne Saliou Mbacké que je suis guéri», expliquait-il, très en verve. L’homme, qui se vante de ses millions de disciples, n’est plus en odeur de sainteté avec le saint des saints de Touba. Quand le sixième khalife de Bamba, Serigne Bara Mbacké, accède au khalifat, Béthio fait traîner les pieds pour faire son acte d’allégeance…Touba ne lui pardonne pas encore le «sacrilège». Prenant quelque peu ses distances avec la ville sainte qu’il n’investit que pendant le Magal,  le guide des «Thiantacounes» se contente de massifier ses talibés, à son domicile dakarois de Mermoz. Ou à Médinatoul Salam, son lieu de retraite de Mbour.

Dragué par les politiques, plutôt par l’ancien Président Wade, Béthio revendique un poids électoral et un profil de grand électeur. «Moyennant espèces sonnantes et trébuchantes»,  accusent ses contempteurs. A l’occasion de la Présidentielle 2007 pour laquelle il soutenait Wadse, ses disciples s’attaquent au convoi du candidat Idrissa Seck. Des blessés graves sont dénombrés, mais l’enquête restera à l’état de principe. Au soir du scrutin, Béthio se targue même d’avoir élu Me Abdoulaye Wade au premier tour. Puis s’en suit une brouille entre les deux. En 2012, présidentielle oblige, Béthio et Wade se rabibochent. Le guide  arme ses disciples de gourdins et promet de réélire triomphalement le Président sortant «sur injonction de Serigne Saliou», prétend-il. La suite sera une longue série d’échecs et mésaventures jusqu’à son arrestation d’hier pour complicité de meurtre et actes de barbarie. Le péché de trop ?

Béthio et Cie risquent les travaux forcés à perpétuité

 

Si l’on se base sur les propos du procureur de la République de Thiès, Cheikh Béthio Thioune et les autres «Thiantacounes» arrêtés seront poursuivis pour «meurtre avec acte de barbarisme». Ils seront donc passibles des articles 280 à 289 du Code pénal et risquent les travaux forcés à perpétuité.

L’article 280 dispose, en effet, que «l’homicide commis volontairement est qualifié de meurtre». L’article 289 ajoute qu’«en tout autre cas, le coupable de meurtre sera puni des travaux forcés à perpétuité». Et on y ajoute des actes de barbarie, le dossier se corse.

Selon l’article 288, «le bénéfice des circonstances atténuantes ne pourra être accordé aux accusés reconnus coupables, lorsque les tortures ou les actes de barbarie (qu’ils ont infligé) ont entraîné la mort de la victime». Avant l’abolition de la peine de mort, le coupable de ce type d’infraction encourait la peine capitale, peine qui est substituée par les travaux forcés à perpétuité.

Selon les dispositions de l’alinéa 2 de l’article 288, même «lorsque les tortures ou les actes de barbarie n’ont pas entraîné la mort de la victime et que le bénéfice des circonstances atténuantes aura été accordé aux accusés reconnus coupables, la peine des travaux forcés à perpétuité sera obligatoirement prononcée, nonobstant les dispositions de l’article 432, alinéa 2». Ce dernier article prévoit que si un condamné encourt la peine de mort, lorsque le juge lui fait bénéficier de circonstances atténuantes, sa peine sera ramenée aux travaux forcés à perpétuité ou celle des travaux forcés à temps de dix à vingt ans. Mais ce dernier article ne s’applique pas en cas d’acte de barbarie.

COMMENTAIRE : Debout, République !

Le monde des «Thiantacounes» s’effondre. Le mythe Cheikh Béthio Thioune est à terre. L’affaissement de cet «intouchable» (religieux ?) devant la puissance de la mécanique judiciaire ensevelit l’impunité qui a toujours caractérisé la gestion des questions qui impliquent les chefs religieux au Sénégal. Une nouvelle page de l’histoire de la justice sénégalaise s’ouvre. Enfin !

Les premiers mots de cette révolution de Palais… de justice sont écrits par Ibrahima Ndoye, avec l’accord à magnifier du nouveau pouvoir de Macky Sall. Le jeune Procureur a posé l’acte fort, d’un retentissement inouï. Son geste de haute portée républicaine a brisé les chaînes très abstraites dont la fonte très tenace a longtemps freiné l’élan de liberté qui doit dicter la marche de la justice. Il fallait quelqu’un pour casser le tabou, Ndoye s’en est chargé avec brio. Et tact. Il rend un service incommensurable à la Nation. A la République. Il met surtout fin au règne des «intouchables». L’ère de l’impunité est révolue, en même temps que le régime libertaire de Wade.

A défaut d’établir une culpabilité avérée, l’arrestation de Cheikh Béthio Thioune est symboliquement une aubaine. Une nécessité démocratique. Non parce qu’il a posé des actes similaires dans le passé, mais parce qu’il constitue un signal fort à tous ceux qui s’estimaient assez forts pour dicter leur loi à la Loi. Les chefs religieux et une certaine classe politicienne, ivres de leur toute-puissance, ont toujours pris le Sénégal en otage. Tout leur était permis. Même les actes les plus répréhensibles : les agressions contre des domiciles et des lieux de travail, les séquestrations au nom d’une puissance autoproclamée, les parjures… Combien de fois les institutions de la République ont-elles été piétinées ou la dignité humaine massacrée, sans une réponse appropriée de l’Etat ? Il y a juste quelques années, des adeptes d’une communauté ont assiégé un commissariat de police pour extraire leurs camarades avant de mettre le feu sur le drapeau national. L’Etat en était resté très faible, la République culbutée.

Cette réponse adéquate que le Procureur Ndoye a apportée aux actes de barbarie imputés aux «Thiantacounes» ne doit cependant pas se circonscrire au cas de Béthio Thioune et de ses disciples. Elle doit être la règle à tous les justiciables. Dans toute sa rigueur. C’est là l’un des premiers pas à faire pour se rapprocher de l’Etat de droit, ce luxe perdu depuis longtemps. Trop longtemps. Si tous les citoyens sentent que le traitement devant Dame justice est équitable, les actes à poser seront réfléchis. Et l’Etat du Sénégal en sera plus fort. Plus digne. Plus équitable.

MOR T. GAYE, Daouda Mine et NDIAGA NDIAYE

SOURCE: http://www.futursmedias.sn/a-la-une/chute-de-cheikh-bethio-il-risque-la-prison-a-perpetuite




▄ █ ▌ Articles similaires :


Vous ne disposez pas de droits de commenter. Merci de vous enregistrer sur ce site.

Se connecter

Pour commenter un article, Connectez vous à votre espace personnel, vous pourrez publier des blogs et vos commentaires seront automatiquement visibles.

LES ARCHIVES DE SENETOILE >> LES BUZZ NEWS

prev
next

 
News image

Rewmi persiste sur les sept milliards taïwanais : Macky Sall doit rendre compte

Les attaques contre Idrissa Seck n’y changeront rien : Macky Sall doit rendre compte dans l’affaire des 7 milliards de Tai... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2009087 | COMMENTS

 

 
News image

Financement de Bercy et soupçons d’escroquerie dans l’affaire Benetton: Souleymane Jules Diop charge Youssou Ndour.

« J’ai été très déçu, comment peut-il faire çà aux Sénégalais ?» Dans sa dernière chronique datée du mardi 15 juin, le jou... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1163470 | COMMENTS

 

 
News image

SENETOILE NEWS : GOUDI TOWN Vidéo SABAR PORNO MADE IN SENEGAL : entre un Sabar authentique et un Sabar pollué par la soif du Porno des pays chauds, faut il laisser faire?

La danse du « Sabar » sénégalais fait bien partie de notre culture et a toujours rempli des fonctions sociales tr&egrav... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1028170 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall tend un piège à Wade : les 7 milliards de Taiwan ne seront jamais soulevés à l’Assemblée nationale

XIBAR.NET (Dakar, 13 Avril 2010) - Le président de l’Alliance pour la République (Apr) inquiète au plus haut point le président Wade, pa... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1014540 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale Vidéo : Lesbiennes De Grand Yoff Le Film De la Partouze Atterrit Dans Les Téléphones Portables

L’affaire des lesbiennes de Grand Yoff continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Quelques jours seulement après l’éclatement de ce scand... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1007180 | COMMENTS

 

 
News image

DIFFUSION DE L’EMISSION "LE BUSINESS DU SEXE" : Walf Tv condamnée à payer une amende de 5 millions FCFA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Wal... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 999769 | COMMENTS

 

 
News image

Une histoire de « deum » pollue l'atmosphère à l’hôpital Youssou Mbargane

Il n'y avait pas de quiétude chez les nombreux malades admis à l'hopital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, dimanche dernier. A l'... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 999175 | COMMENTS

 

 
News image

MACKY SALL REPOND A IDRISSA SECK À PROPOS DES 7 MILLIARDS DE TAÏWAN : « Je ne suis pas un détourneur de fonds publics»

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall a profité, avant-hier, de la journée de partage sur la str... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 999089 | COMMENTS

 

 
News image

SOUPÇONNANT LA DAME DE 68 ANS D’ÊTRE UNE «DEUM» : Oumar Mbaye lui assène trois coups de poings, avant de lui fracturer le poignet

Mère de famille et marié à une femme atteinte de paralysie, Oumar Mbaye âgé, d’une cinquantaine d’année, a été jugé hie... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 998784 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy à la barre le 07 octobre

Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy, ce sera pour le 07 octobre 2011. Il s'agit de cette fameuse ‘affaire des... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 998681 | COMMENTS

 

 
News image

Video violences au stade -Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou blessé

Video - Derniere minute : Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou ble... Consulter cette archive

SPORTS | Vues: 998061 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall prié de se débarrasser de Jules Diop pour « ses injures » à Abdou Aziz Sy Al Amine

Le Conseiller en communication du président de la République, Souleymane Jules Diop aurait tenu des propos « injurieux » à l&r... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 851392 | COMMENTS

 

 
News image

Koromack Faye, Saltigué : « Les Deums brouillent les pistes… Wade a intérêt à partir… »

Il n’est plus à présenter. Koromack Faye ce Saltigué originaire de Fissel Mbadane, un village Sérère dans le département de Mbo... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 696987 | COMMENTS

 

 
News image

Un « deum » appelle en direct , à la télé, Deguène Chimère Diallo et lui promet un châtiment

«  Je suis un « deum » ( sorcier) . Depuis quelques jours , vous vous en êtes pris à not... Consulter cette archive

SOCIÉTÉ | Vues: 616757 | COMMENTS

 

 
News image

Cheikh Béthio Thioune dans le couloir de la mort

Le maintien de Cheikh Béthio Thioune en prison cache mal l’intention du gouvernement de l’assassinat. Telle est la conviction de Far... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 222185 | COMMENTS

 

 
News image

[ VIDEO ] Balla Gaye 2 bat Modou Lô en moins d’une minute [ VIDÉO INTÉGRALE DU COMBAT]

APS: Le lutteur Balla Gaye 2 de l’école de lutte Balla Gaye a battu son adversaire Modou Lô de l’écurie Rock-&ea... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 221895 | COMMENTS

 

 
News image

VAIDEHI À DAKAR ET EN CÔTE D'IVOIRE, L'INDE DÉTIENT L'ARME FATALE POUR SES FUTURES COLONIES AFRICAINES: OBJECTIF VENDRE, TOUJOURS VENDRE

La star indienne VAIDEHI arrivée en Côte d'Ivoire le 16 mars 2010, Abidjan prétend avoir terrassé Dakar, tant la mobilisation des fans... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 220215 | COMMENTS

 

 
News image

BÉTHIO THIOUNE RETOURNE À LA MAC DE THIÈS : QUE MIJOTE LE JUGE D’INSTRUCTION ?

Après avoir été extrait de la prison, pour consultation à l’hôpital Principal de Dakar, Béthio est retourné, hier, à la Mac de Thiès... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR º Vérité ou Intox ? | Vues: 217733 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale politico-sexuel : Les 10 millions de Diombasse installent la polémique au procès

Khadija Mbaye et les trois autres prévenus qui ont été condamnés à payer 10 millions de francs à Diombasse Diaw ne sont ... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 207806 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire Diombass Diaw : La fille qui l'a filmé nu accable le cabinet du ministre Oumar Sarr (Entretien)

C'est ce mardi que la quasi-totalité du cabinet du ministre, Oumar Sarr, sera devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour d... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR º Vérité ou Intox ? | Vues: 194783 | COMMENTS

 

L'actualité de la sous région >> Gambia news | Mali | Mauritanie

Recherchez une info dans l'actualité

La Une du Jour >> KÀDDU BII

CREI - Découverte de nouveaux éléments : Karim, un «dragon» à Singapour

...

DIALOGUE ETAT-EMPLOYEURS-TRAVAILLEURS Vers la création d’un haut conseil

...

Visite du président Ibrahim Boubacar Keïta : Le chemin de fer Dakar-Bamako sera réhabilité

...

BBY - Tout sauf le Ps à Grand Yoff : Mimi en guerre contre Khalifa

...

Castors pris de panique de la fièvre Ebola à cause d'un jeune garçon souffrant de dermatose sur le corps

...

Merci aux internautes de SENETOILENEWS

Actuellement 3558 internautes anonymes  sont en ligne

LES INOUBLIABLES

SENETOILE LINK

Dernières Opinions

 

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval

TOUTE LA PRESSE EN LIGNE ...

 

Investir au Sénégal